Partage des expériences

Vous avez une expérience de soins solidaires ou humanitaires à l’étranger.
Qu’elle soit individuelle ou collective, nous serions heureux de partager vos impressions, vos joies, vos difficultés, vos conseils et de mettre en ligne votre retour d ’expérience.

Ainsi nous vous invitons à nous écrire sur cette adresse courriel : contact@fedosoli.org pour échanger ensemble sur ces moments de vie et de vie ostéopathique, hors de nos frontières et pourtant si universels...

RETOURS

Corps et Ames - JOVELLANOS

A Cuba dans le jardin du Che : jardin de permaculture*- Les objectifs : solidarité/partage, promotion de l’ostéopathie.
- Les objectifs : solidarité/partage, promotion de l’ostéopathie.
- Intégration de l’ostéopathie au sein de la culture cubaine (beaucoup de traitement assis). Respect de l’autonomie, pas d’interférence avec la culture.
"Sur-protéger, faire à la place de, c’est délivrer une attestation d’incapacité de l’autre" Adalberto Barreto.
- Développement d’ateliers afin de leur proposer des outils leur permettant de travailler sur leur corps en autonomie.
- L’intervention a été Intégré au sein de projets de santé positive.
- Sémiologie : opposition des termes "humanitaire" et "humaniste".

Conclusion : congrès international de soin alternatif et de permaculture à Jovellanos en juin 2015

Les mercredis de l’ostéopathie hors les murs : FES

- Intervention de 10j annuelle, renouvelée depuis 7 ans lors du festival de la culture Soufie à Fès au Maroc.
- Collaboration avec la Sylvanne LEVEQUE (psychomotricienne grenobloise).
- Traitement ostéopathique, des nourrissons aux jeunes enfants.
- Plusieurs actions misent en place pour aider à amélioration la qualité de vie des enfants, pour les rendre plus en sécurité, créer une enveloppe protectrice permettant le développement de l’enfant :
- Ateliers de portage, de communication dans le regard, la parole, l’identité des nourrissons (un nom, un berceau ...), sortir les enfants du berceau pour des temps de jeux ensemble ...

Conclusion : Importance de cercle de parole, d’échanges sur ce qui a était vécus, les émotions de la journée.

Réf : Emmi PIKLER pédiatre, à l’origine de la motricité libre.

Projet Inde

Intervention médicale depuis 20 ans auprès d’enfants handicapés qui sont appelé "les challengers". En Inde une personne handicapé et considéré comme une personne avec un mauvais karma.
L’intervention aurait lieu dans les écoles et infrastructures mise à disposition. Les ostéopathe sont invités à se fondre dans la culture locale.

OSD au Sénégal - Restructuration

L’intervention créée en 1998 s’est déroulé à la fréquence d’1 ou 2 fois par an. Cette année, l’intervention à mit en lumière la nécessité de faire évoluer le projet pour le rendre plus cohérent et réaliste. Une commission pour refondre les interventions à l’étranger est créée au sein de OSD pour travailler à cette restructuration. Elle est
constituée de 4 étudiantes épaulées par des anciens de l’association.

FédOsoli a, lors de cette journée, permit d’aiguiller les membres de OSD grâce à son expérience.

Dans un premier temps il est essentiel de redéfinir le public visé, les partenaires et les lieux d’interventions :
- Public visé : dans une structure fermé avec projet de réinsertion et reconstruction déjà existant qui permet à OSD de compléter l’action. A l’image des interventions en France qui fonctionnent très bien.
- Réduction du nombre de sites d’interventions : 1 ou 2
- Etre accueillis pour notre présence et pas pour notre argent ? Il faut impliquer les gens dans le fonctionnement de l’intervention, comme dans certains lieux, par la prise en charge des repas par les centres de soins et structures.
- Prévoir du temps pour connaitre l’interlocuteur lors de l’arrivée sur place.
- Définir la quantité de soins que l’on veut donner pour ne pas s’épuiser.
- Etre plus encadré par des ostéopathes professionnels pour donner plus de force à l’intervention face aux contacts sur place. La sélection d’anciens étudiants de OSD permettrait une transmission d’expérience.
- Préparer l’équipe à l’intervention : se rencontrer plusieurs fois, un week-end de préparation.

Plus en détail :
- L’intervention à la pouponnière de la Médina de Dakar doit avoir lieue sur une durée bien plus importante.
Cela doit permettre de nouer un lien et donner un sens à la présence des ostéopathes.
- Les interventions dans les postes de santé ne sont pas simple à mettre en place car il n’y a pas de projet social.

A l’inverse de l’intervention à la maison rose où note présence est un complément dans un processus de réinsertion.

A envisager : Organiser des rencontres afin de préparer le terrain. Essayer de se renseigner auprès d’autres associations étudiantes (EM Lyon, Central, ...)

Ostéopathe du Monde

- Retour d’une première intervention.
- Recherche de fonds et d’ostéopathes pour intervenir. Objectif : couvrir une année de présence.
- Projet de mener une étude épidémiologique permettant de donner une dimension scientifique, aidant alors à augmenter la base scientifique de l’ostéopathie pédiatrique. Il faut définir vers quoi nous voulons allez.
Contact de Nicolas Vuillerme chercheur laboratoire AGIM : 0476637104 , Nicolas.Vuillerme@agim.eu.
- Réflexion autour de la conversion d’impressions en données objectives (via des questionnaires de qualité de vie par exemple).
- Discussion autour d’un cas clinique : le syndrome de compression sous occipital.

Association "Namaste Enfants au Népal"

namaste-enfantsnepal.org

- Deux orphelinats loin l’un de l’autre au Népal pour 42 filles et bébés (encadré par 17 adultes) et pour 27 garçons de 10 à 18 ans (encadrés par 14 adultes).
Le respect de leur droits est garantie, les enfants sont scolarisés et les filles ne sont pas mariées. L’association s’appuie sur le parrainage des enfants qui permet à l’orphelinat d’avoir des fonds fixes pour assurer les besoins de chaque enfants.
- Ils ont déjà menés de nombreux projets et analyse la faisabilité de la réhabilitation d’une ferme.
- Il est possible d’envisager une première intervention d’ostéopathes pour évaluer les besoins et procéder à une phase d’observation.
- Discussion de la place de la culture local au sein de ces orphelinats, les massages des bébés...
- Pas de suivie médical des enfants

Conclusion : tout est à créer !

retour au menu