Aide au montage de mission

PREPARATION DE MISSION

Les petits conseils de la Fédosoli
Liste des choses auquelles il faut penser en préparant sa mission :

ADMINISTRATIF

• Bien définir le partenariat : contacts locaux (administratif et médical)
Avoir un réfèrent réel participatif qui aide à la préparation, attend le groupe et accompagne la mission
• Les visas, à demander bien à l’avance après avoir vérifier la validité de son passeport
• Les autorisations administratives des autorités sanitaires
• Vaccinations et connaissance de risques sanitaires, zones endémiques
• Connaitre les traditions culturelles, religieuses locales et respect de celle-ci (attitude, vêtements)

LOGISTIQUE

- Se renseigner s’il y a déjà eu des missions dans le même pays (notre carte est non exhaustive) dans l’objectif de mutualiser les moyens et rend l’action plus efficace.
- Construire le projet en groupe avec l’investissement de chacun.
- Constitution du groupe : Prendre le temps de bien se connaitre (Week-end ensemble…).
- Choisir un chef de mission qui va coordonner le projet et être l’interface locale.
- Définir son projet : prendre en compte les besoins et la demande locale, quelle population j’ai envie de rencontrer, ont-ils besoin de nous ? Prendre contact avec les associations locales.
- Se préoccuper du matériel à apporter (médicaments, désinfectants, tables ?).
Repartir les responsabilités sur chaque membre du groupe.

- Choix de la date de mission : se renseigner des évènements locaux, s’attacher à la disponibilité des gens : fêtes traditionnelles, et travaux des champs (Ramadan, Nouvel an chinois, surcharge de travail,…) et de la disponibilité de l’accueillant. Il ne faut pas s’imposer à la population si l’on veut qu’elle nous accueille.
- Prévoir une durée assez longue de mission (1 mois ou plus est conseillé)
- Organisation du voyage : billets, assurances annulation rapatriement, trousse de secours et médicaments adaptés.
- Prévoir le transfert entre l’aéroport et le lieu de mission et son logement
- Bien préparer et finaliser le projet.
- Communication : se préoccuper à bien pouvoir communiquer, organiser la traduction éventuelle ou des cours d’anglais avant le départ.

ETAT D’ESPRIT

Se sentir prêt à faire autre chose que de l’ostéopathie : cours de langue, prévention, premiers secours, animations avec les enfants, soins infirmiers, rééducation, accompagnement fin de vie…
Importance de l’adaptabilité de chacun : rythmes de vie, lieux de vie, conditions de vie (manque d’hygiène, lits différents, douches froides...), vêtements corrects (attention aux décolletées, et short courts dans certains pays)…

SUITE DE MISSION - AUTONOMISATION LOCALE

- Transmission de soins manuels à des praticiens de santé ou de soins, aux accompagnants, aux tradi-praticiens, aux membres de la famille (mise en place d’outils simples et de nombreux conseils oraux …).
- Compte rendus à rédiger et favoriser l’échange autour de la mission au retour pour définir des atouts, les défauts et les perspectives d’évolution à venir.
- S’il reste du budget, trouver un investissement avec les locaux qui correspondent à leur besoins et qui permette l’autonomie au groupe aidé.

Portfolio

retour au menu