Les ostéopathes solidaires sur la marche de solidarité avec les migrants, à Lyon

Bonjour à tous,

Nous avons, jeudi et vendredi dernier, passés un excellent moment avec les marcheurs de la marche de solidaire pour les migrants.
Installés dans un parc sur les berges du Rhône, nous étions 4 ostéopathes (Marie, Sarah, Jonas et moi-même) accompagnés de deux étudiants de l’association OSD (Claire et Mathieu).
Nous avons dépliés les tables dans l’herbe vers 17h, les marcheurs sont arrivés vers 18h20, une fanfare les attendaient et c’est en musique que nous avons commencé les soins, sous le soleil.
Au final nous plions au crépuscule, vers 22h le cœur rempli de joie.
En effet c’est un accueil chaleureux qui nous est réservé, environ 20 marcheurs viennent partager ce moment thérapeutique. Ils nous expriment leur joie et leur gratitude quant à notre présence et il s’avère que celle-ci semble alors très utile : certains, au cœur tendre, ont au travers de cette marche des émotions qui les submergent, d’autres ont les articulations fourbues et ont souffert toute la journée. C’est donc avec satisfaction qu’ils s’allongent et profitent de ces séances plein air à se noyer dans le ciel et se faire bercer par le vent.
Chaque séance est l’occasion d’une belle rencontre, toujours enrichissante humainement et concernant la connaissance plus fine des problématiques rencontrées par les migrants sur notre territoire.
Un patient m’explique que les humains sont comme les oiseaux migrateurs, ils se déplacent sur la terre en suivant les même voies que les oiseaux, traversant les mers aux mêmes endroits ; la différence entre les humains et les oiseaux réside bien dans le fait que seuls les humains ont été capables de créer des barrières artificielles infranchissables, empêchant ces migrations certainement nécessaires, car en effet celui qui vient d’ailleurs ,ou en revient, enrichit toujours le groupe sédentaire…
Le lendemain après midi Jonas se rendait de nouveau avec un étudiant auprès des marcheurs qui restaient dans la région lyonnaise pour la journée, le temps de quelques conférences. Une nouvelle après midi de soins a pu de nouveau être possible permettant la prise en charge d’environ 10 patients.
Valentin a pris le relais et suit la marche pendant encore quelques jours !
La prochaine étape sera à Beaune, avec Baptiste tout bientôt !

Un immense merci à tous les participants !
Je vous souhaite à tous autant de plaisir que nous en avons pris,

Loïs Journoud

retour au menu