Hayat Ostéopathie : Rapport de session au Maroc, du 25 octobre au 4 novembre 2017

Cette session est la 3ème de l’année 2017. Les soins ostéopathiques ont été programmés dans 5 centres :

- à Casablanca : le centre Noor, Goutte de Lait, et l’Heure Joyeuse.
- à Marrakech : le centre Enfance et Espoir et Dar Bouidar.

Pour ce voyage, Marine, Audrey, Marie, pour qui c’était une première, puis Chemsy et Eliott membre du bureau et guide de session accompagnés de Sabrina, Sabine, Joshua et Sophia ostéopathes installés au Maroc.
Nous voilà donc 9 ostéopathes prêts pour 9 journées de soins !

Planning détaillé

26-27/10/2017 : Traitement à 5 à Dar Bouidar.
28-29/10/2017 : Traitement tous les 5 à Enfance et Espoir.
30/10/2017 : Traitement à 3 à Noor, et à 3 à l’Heure joyeuse.
1/11/2017 : Traitement à 3 Noor et 3 à l’Heure joyeuse.
2/11/2017 : Traitement à Noor et à la Goutte de lait.
3/11/2017 : Traitement à Noor et à l’Heure joyeuse.
4/11/2017 : Traitement à Noor et à la Goutte de lait.

Marrakech

25 octobre 2017, jour J, nous décollons tous pour une nouvelle aventure Hayat Ostéopathie. Une première pour certaines d’entre nous.
L’aventure commence dès l’arrivée à l’aéroport de Marrakech avec les taxis, où les premières négociations commencent.

L’équipe : Marine, Audrey, Marie pour qui c’était une première puis Chemsy et Eliott membre du bureau et guide de session.

1er centre : Dar Bouidar et Tahanaout

Les choses sérieuses commencent. Réveil matinal avec un beau soleil et une température plus qu’agréable. Nous nous préparons pour aller dans le premier centre de la session, un orphelinat.
Cet orphelinat, qui est en fait un village d’enfants, a été créé par un homme courageux et humble, Hansjorg. Depuis quelques années, il s’efforce de créer un environnement sain et agréable pour tous ces enfants. On y retrouve 11 maisons dont certaines sont encore en constructions, dans lesquelles il y a 6 "mamans" qui se relaient ; une crèche, une école, un terrain agricole avec des animaux ce qui leurs permet d’être pratiquement autosuffisant, une mosquée, un terrain de jeu…

Pendant le trajet vers Dar Bouidar, les enfants de l’Atlas, Hansjorg, nous fait un petit topo sur le projet et l’évolution depuis notre précédente venue. Il nous explique la situation de ces enfants et dans quels cas ils se retrouvent à l’orphelinat. Ce n’est pas toujours facile d’entendre les raisons, mais ça nous motive encore plus.

Afin d’être le plus efficace possible, l’équipe se divise en deux groupes. Les enfants que nous voyons ont tous été abandonnés, soit par manque de moyens financiers des parents, soit suite à un abus ou des enfants conçus hors mariage.

Première étape des traitements : apprivoisement des enfants. Tous les moyens sont mis à profit afin de gagner leur confiance. Une fois cette étape passée, les traitements se déroulent très bien avec de beaux défis pour les ostéopathes, et parfois de belles surprises…
Les motifs de consultation sont souvent digestifs (reflux, colites, diarrhées) mais aussi des troubles du sommeil et terreur nocturne. Certains enfants venaient d’être changés de maison (pour des raisons de répartition homogène d’âge) et cela a créé un climat d’instabilité émotionnelle important pour certains. Nous avons beaucoup échangés avec Nadia et Khaoula (les 2 infirmières du village) au cas par cas proposant une attention particulière au besoin de chaque enfant vu. Nous tenons à leur rendre hommage pour leur amour et bienveillance très touchante à l’égard de ces enfants handicapés par la Vie.

Nous avons passés les deux premiers jours du voyage dans cet orphelinat. Nous avons rencontrés des personnes extérieures qui viennent également donner de leur temps.
Heureusement, d’autres associations s’investissent à Dar Bouidar, mais Hansjorg est en recherche permanente de gynécologues, pédiatres, psychologues… qui pourraient venir ausculter les futures mamans et les enfants qui n’ont pas, pour la plupart des cas, les moyens financiers pour avoir un suivi de grossesse.

En dehors de nos soins avec Hayat Ostéopathie, les enfants sont suivis par une équipe suisse de cranio-sacral thérapeutes avec laquelle nous souhaitons plus communiquer. N’oublions pas notre chère Monique qui est venue en mars 2017 passée un mois au Village ! encore bravo à elle !

27 enfants ont été vus par Hayat Ostéopathie !

2ème centre : Enfance et espoir, Marrakech

Ce centre se situe à Marrakech même, c’est une crèche.

Nous y retrouvons des enfants avec des handicaps plus lourds tels que des enfants hydrocéphales, autistes, atteints d’une paralysie cérébrale.
Ce centre met nos nouveaux ostéopathes face à leurs premières difficultés émotives.

Là aussi de nombreuses personnes s’investissent tous les jours afin d’améliorer les conditions de ses enfants et nouveau-nés. Des kinésithérapeutes viennent voir bénévolement les enfants atteints d’handicaps

Le nombre d’enfants à voir dans ce centre est moins important que dans le premier mais plus que d’habitude, 8 enfants dont 4 nouveaux depuis avril 2017, les 4 autres sont suivis depuis de nombreuses sessions. Par conséquent nous finissons un peu plus tôt que prévu et cela nous permet de visiter Marrakech.
Grâce à Zakia, qui connaît les meilleurs plans pour manger et faire des achats, nous avons pu visiter le souk. Le "craquage de mental" commence… bijoux, tapis, babouches, sacs, henné…. On ne sait plus où donner de la tête.

Si nous devions résumer ces trois jours passés à Marrakech en quelques mots, nous pourrions dire : générosité, amour, humilité mais également plaisir des yeux de par les couleurs de la ville et de la montagne de Tahanaout, plaisir sensoriel et gustatif. Le thé à la menthe faisait partie de tous nos déplacements ainsi que de merveilleux plats préparés par la famille de Chemsy.

Dimanche : départ en train vers Casablanca.

Casablanca

Lundi 30

Nous partageons le groupe en 2 pour toute la semaine, afin qu’un groupe par jour soit au centre de rééducation de Noor, et l’autre au centre l’Heure Joyeuse ou bien la Goutte de Lait en alternance. Notre belle équipe se voit renforcée par les ostéos de Casa. 


Groupe Noor : Marie, Sabrina et Chemsy accueillis par Hind et Achraf (chefs kiné) aussi attentifs et bienveillants que d’habitude reçoivent 7 enfants.

Le second groupe composé par Marine, Eliott et Audrey est à l’Heure Joyeuse voit des bébés, tous petits poids, en dessous de la courbe.
Rabia la "coordinatrice des bébés" nous permet de voir 19 bébés pour cette première journée. Grâce à ses traductions nous arrivons a bien échanger avec les mamans et bien comprendre leurs demandes.
 Les bébés ont souvent des frères ou sœurs jumeaux, qui ne sont pas forcément suivis par l’Heure Joyeuse (au dessus de la courbe de poids). Ils ont souvent des troubles digestifs, de sommeil, et peuvent être encombrés au niveau des voies respiratoires.
Certaines mamans ou grand-mères ont attendu plusieurs heures pour que leur bébé puisse être vu. Elles sont très patientes et attentives à ce que nous faisons.

Mardi 31
Second jour à Noor et à l’Heure joyeuse

A Noor (Eliott et Audrey) nous voyons 7 enfants (5 suivis et 2 nouveaux). Tous présentent un retard psycho-moteur plus ou moins important.
Nous sommes aidés dans les traductions et les traitements, par Sanaa, stagiaire kiné au sein de l’hôpital. Les enfants sont tous plutôt calmes, nous avons pu faire de beaux déroulés, parfois assez artistiques et contorsionnant pour tous, enfants et ostéos !

Les parents assistent aux consultations avec grand intérêt et surtout une grande confiance !

Pendant ce temps la à l’Heure Joyeuse, Chemsy, Marie et Marine prennent en charge 16 bébés.

Mercredi 1er novembre
Troisième jour à Noor et premier à la Goutte de Lait

A Noor (Chemsy, Marie, Audrey) nous continuons les soins en salle de rééducation. 
Nous partageons de beaux échanges avec les enfants et leurs parents ! Certains stimulent quotidiennement leur enfant à la maison en cherchant des exercices sur Internet, et cela paie ! 
Un petit loup s’endort presque en écoutant un chant coranique que lui fait écouter son papa, Une plus grande nous coach très justement pour son traitement "C’est pas fini, j’ai encore quelque chose à la tête !" Une disciple de Still !
Ces enfants et leur famille nous donnent une belle leçon de ce qu’est le courage !!
Nous voyons pour cette journée 6 enfants (4 suivis et 2 nouveaux)

A la Goutte de Lait, Eliott et Marine ainsi que Sabine voient 8 enfants.

Jeudi 2 novembre
Quatrième jour à Noor avec Marine et Audrey

Ce jour nous voyons quelques enfants plus jeunes que les jours précédents. 
Nous voyons quelques enfants en plus (à la demande des kinés), qui nous offrent de chouettes moments ! Les sourires de fin de traitements sont de belles récompenses. Nous voyons 7 enfants.

A l’Heure Joyeuse Chemsy, Eliott et Marie voient 8 enfants.

Vendredi 3 novembre
Dernier jour de cette session !

Eliott est à Noor accompagné de Sophia et Joshua
Ils voient 5 enfants ils se proposent de poursuivre les soins entre nos voyages à Noor !

A la Goutte de Lait, Chemsy et Audrey voient 5 enfants dont 3 suivis.
Les enfants et leurs parents sont accueillis et suivis là bas avec une réelle bienveillance par les intervenants bénévoles et les médecins...
Nous voyons ce jour là encore des enfants et des mamans bien courageux ! Et une autre petite disciple de Still nous place nos mains là où il faut sur elle !

Bilan

Ce 3 ème voyage 2017 se termine sur un constat très positif avec 120 enfants pris en charge.

Une chose à ajouter ; on revient changé après un séjour pareil. Cela remet les pendules à l’heure.
Une question : on y retourne quand ?

retour au menu